Peggy Baker

Peggy Baker

Peggy Baker est acclamée comme l'une des danseuses contemporaines les plus remarquables et influentes de sa génération. Ses capacités uniques sont le fruit d'une éducation à la fois en danse et en théâtre, d'abord au département d'art dramatique de l'Université de l'Alberta, puis à la School of Toronto Dance Theatre, à New York à la Martha Graham School et au Herbert Berghof Studio. Née à Edmonton en 1952, elle a commencé sa carrière professionnelle à Toronto en 1974 en tant que membre fondateur de Dancemakers. Elle a fait partie de la célèbre compagnie new-yorkaise de Lar Lubovitch pendant les années 1980 et a rejoint Mikhail Baryshnikov et Mark Morris pour la première saison de leur White Oak Dance Project en 1990. Elle s’est forgée par la suite d'importantes relations créatives avec Paul-André Fortier (Montréal), James Kudelka (Toronto) et Doug Varone (New York) à travers de nombreux projets.

Elle a créé Peggy Baker Dance Projects en 1990 et, pendant les 20 premières années, s'est consacrée à la performance solo, remportant des éloges pour l'éloquence et la profondeur de sa danse, et des distinctions pour ses partenariats avec des musiciens et des créateurs extraordinaires. Parmi eux: les chorégraphes Sarah Chase, Molissa Fenley, Paul-André Fortier, James Kudelka, Tere O'Connor, Tedd Robinson et Doug Varone; les compositeurs Michael J. Baker, Chan Ka Nin, John Kameel Farah, Ahmed Hassan, Christos Hatzis, Heather Schmidt, Debashis Sinha et Ann Southam; les danseurs Margie Gillis, Christopher House, Sylvain Lafortune et Susan Macpherson; les directeurs Daniel Brooks et Denise Clarke; les acteurs Conrad Alexandrowicz, Jackie Burroughs et Michael Healey; les artistes visuels et designers Larry Hahn, Ina Levitsky, Janet Morton, Caroline O'Brien, Marc Parent, Kurt Swinghammer, Jane Townsend et Peter Vogel; les instrumentistes Andrew Burashko, Denise Djokic, John Kameel Farah, Henry Kucharzyk, Shauna Rolston, James Sommerville et Robert W. Stevenson, ainsi qu'Amici, Arraymusic, The Modern Quartet, Art of Time Ensemble et l'Orchestre Symphonique de Toronto sous la direction de Jukka-Pekka Saraste. Depuis 2010, sa chorégraphie est axée sur des œuvres pour petits ensembles. Au cours de ses 26 années d'existence, Peggy Baker Dance Projects a été présenté dans de grands festivals et centres de danse en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, notamment Danspace, The Kitchen, Symphony Space et Harkness Festival à New York; le centre Luckman à Los Angeles; Jacob’s Pillow; le Festival International de Danse de Copenhague; le Time Festival à Gand en Belgique; MoDaFe à Séoul, en Corée; le Festival Danse Canada à Ottawa, Le High Performance Rodeo à Calgary, trois saisons à L'Agora de la danse à Montréal, la Landmark Tower à Yokohama au Japon et Fall for Dance North au Centre SONY à Toronto.

Elle a présenté cinq soirées chorégraphiques pour la Nuit Blanche de Toronto. Dans le cadre de cet événement, son installation chorégraphique d'une heure move - dansé par des membres de la communauté locale, a pris place dans un marché public à St. Catharines, à la Galerie d'art Beaverbrook à Fredericton et au Centre Tett à Kingston. Elle a également mis en scène The Perfect Word, une installation de son / vidéo / danse de trois heures, pour in/Future sur la place de l’Ontario à Toronto. Elle a présenté interior with moving figures - quatre danses, exécutées simultanément dans quatre espaces différents pour une durée de 70 minutes - et land | body | breath - une installation d’une heure pour 8 danseurs et 2 chanteurs - au Musée des beaux-arts de l'Ontario. Sous la bannière de The Choreographer's Trust, elle a publié une série de livrets / DVD qui documente six de ses solos historiques. Elle fait également l'objet d'un livre de Carol Anderson, Unfold - a portrait of Peggy Baker, publié par Dance Collection Danse.

Mme Baker enseigne régulièrement dans des universités et des programmes de formation professionnelle au Canada et aux États-Unis, notamment à la Juilliard School, à l’école de Jacob's Pillow, au American Dance Festival, à l'Université de New York, au UC Santa Barbara, à Philadelphia's Dance Advance, à la York University, à l’Université de Calgary, à la Simon Fraser University (en tant que directrice de la danse pour le Contemporary Arts Summer Institute de 1991 à 1994), à la School of Toronto Dance Theatre, à l'École de danse de Québec et à l'École nationale de ballet du Canada où elle est artiste en résidence. Irene Dowd, Christine Wright, Patricia Miner, et Risa Steinberg, ses enseignantes depuis le milieu des années quatre-vingt, continuent d'exercer une influence majeure sur son développement.

Mme Baker a reçu de nombreux prix pour ses réalisations et contributions, notamment le Governor General’s Award for Lifetime Achievement (2009), le Premier’s Award for Excellence in the Arts en 2006, l'Ordre du Canada, l'Ordre de l'Ontario, cinq prix Dora Mavor Moore, un Cadillac-Fairview Salute to the City Award en 2002, le Prix Margo Bindhardt 2002 du Toronto Arts Council, les doctorats honorifiques de l'Université de Calgary et de York, le Prix Walter Carsen d'excellence en arts de la scène en 2010, une médaille de jubilé en diamants de la reine Elizabeth II, le Prix de mentorat George Luscombe, et le Prix du Meilleur Chorégraphe 2014 et 2015 du magazine NOW. Elle est membre 2017 de la Fondation Bogliasco en Italie.

Liste des spectacles