LES PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL

Dévoilement des lauréates des PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL de la saison 2022-2021

Créé en 2011 par la chorégraphe Marie Chouinard, présidente de LES PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL, l’événement est l’occasion d’applaudir l’excellence des artistes en danse qui se sont produits sur les scènes montréalaises et de réaffirmer le dynamisme de Montréal comme capitale de la danse, ainsi que son rayonnement à l’échelle internationale. 

C’est en ce 2 décembre que LES PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL dévoilaient les lauréates de la saison 2022-2021 lors d’une cérémonie animée par Anik Bissonnette et sous la présidence d’honneur de Rhodnie Désir.

Le prix Ethel-Bruneau

Ce prix, commandité par Danse Danse et le MAI (Montréal, arts interculturels) et doté d’une bourse de 5 000 $, est dédié à mettre en lumière, année après année, des artistes et artisans de la danse dont la contribution est méconnue. Il a été créé en 2020 dans l’objectif de proposer un récit actualisé de la danse.

Cette année, Caroline Ohrt, codirectrice artistique et directrice du développement de Danse Danse, a eu le grand plaisir de décerner, de concert avec Mickael Toppings, directeur général et artistique du Montréal, arts interculturels (MAI), le second Prix Ethel-Bruneau de l’histoire des PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL à Louise Lapierre. Louise Lapierre s’est taillé une place prépondérante dans le milieu grâce à ses multiples talents. Interprète, chorégraphe, productrice, professeure et surtout fondatrice de l’École de danse Louise Lapierre qui célèbrera son 50e anniversaire en 2023, elle enseigne également dans les cégeps et universités. Sa carrière de pédagogue a laissé sa trace sur plusieurs générations d’interprètes. Celle dont l’excellence du travail a été maintes fois primée voue sa reconnaissance son équipe, ainsi qu’aux amoureuses et amoureux de la danse qui ont nourri l’histoire de son école. 

Lauréates 2021

Toutes nos félicitations aux lauréates : Mélanie Demers (LE GRAND PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL 2021), Barbara Kanerotonni (PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL 2021, Catégorie INTERPRÈTE), 100LUX (ENVOL, le PRIX POUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET LES PRATIQUES INCLUSIVES EN DANSE), Béatriz Médiavilla (PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL 2021, Catégorie DÉCOUVERTE), Francine Gagné (PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL 2021, Catégorie GESTIONNAIRE CULTURELLE), Annie-Claude Coutu Geoffroy (PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL 2021, Catégorie CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE) et Louise Lapierre (PRIX ETHEL-BRUNEAU 2021).  

Plus d'informations


Photo Louise Lapierre © Karine Lévesque.