Journée internationale de la danse \ 2

À l'invitation du Regroupement québécois de la danse (RQD), Janie Richard et Márcio Vinícius Paulino Silveira livrent un message rassembleur pour la Journée internationale de la danse. S’adaptant à la distanciation physique visant à freiner la progression de la COVID-19, le duo gagnant de la saison 2 de l’émission Révolution a invité de nombreux artistes et amoureux de la danse à participer à une vidéo où chacun danse dans le confinement de sa maison pour mieux se relier aux autres. 

Une centaine de Québécois de tous âges et de tous horizons ont participé à ce projet fédérateur en se filmant chez eux, seuls ou en famille. Leurs danses libres, expressives, nostalgiques ou joyeuses ont été assemblées par la jeune artiste et réalisatrice Bobby León dans un dialogue émouvant qui souligne à quel point la danse est expressive, accessible et sans frontières. 

 

Message québécois de la Journée internationale de la danse 2020

Journée internationale de la danse - Québec

La danse est plurielle. Tantôt art, tantôt sport, elle est riche de 1001 styles. Du classique au swing, en passant par la salsa, le vogue ou le breakdance, chaque style possède ses pas, ses mouvements, ses couleurs. Un peu comme chaque langue possède ses mots, ses expressions, ses accents. Mais là s’arrête la comparaison, car la barrière de la langue n’existe pas en danse. Une chorégraphie nous parle, nous touche, nous fait grandir et cela, même si nous ne comprenons pas toutes ses subtilités, ses codes ou ses secrets. 

La danse détient ce pouvoir de transcender nos différences, de nous rassembler, car elle s’appuie sur une forme de communication accessible à tout le monde: la communication universelle par le corps. Peu importe avec qui et où nous dansons, que ce soit sur une scène de théâtre ou un plateau de télévision, dans une cuisine, une fête de famille ou avec des amis, nous pouvons tous sentir cette énergie qui parcourt nos veines et qui touche nos cœurs. Cette énergie réelle, fabuleusement contagieuse, nous rassemble et nous fait du bien.

La danse nous donne aussi cette grande opportunité d’exprimer nos rêves et nos désirs, ceux-là mêmes que nous n’osons pas énoncer à voix haute. En ce sens, elle est le langage de la liberté. Alors, dansons lorsque nous sommes affligés par la tristesse ou incertains. Dansons lorsque nous sommes heureux. Dansons lorsque nous sommes inspirés et que nous souhaitons inspirer les autres. Dansons pour nous comprendre mutuellement, pour nous relier et nous aimer. Dansons pour le plaisir de danser, tout simplement. 

Parce que lorsque nous dansons, nous sommes absolument et merveilleusement vrais.

Janie Richard et Márcio Vinícius Paulino Silveira