Lucy Guerin

Lucy Guerin

Née à Adelaïde, en Australie, Lucy Guerin a reçu son diplôme du Centre for Performing Arts en 1982, avant de se joindre aux compagnies de Russell Dumas (Dance Exchange) et de Nanette Hassall (Danceworks). Elle s’installe à New York en 1989 et y restera sept ans. Elle y danse avec la compagnie Tere O’Connor Dance, la Bebe Miller Company et Sara Rudner, et y crée ses premières chorégraphies.

En 1996, elle retourne en Australie pour y travailler comme artiste indépendante, créant Two Lies (1996), Robbery Waitress on Bail (1997), Heavy (1999) et The Ends of Things (2000). Le prix qu’elle remporte en 1996 au célèbre concours de Bagnolet, en France, avec son œuvre Incarnadine (1994), lui offre la chance de faire connaître son travail à l’occasion d’une tournée en Europe.Elle y présente d’ailleurs régulièrement son travail, de même qu’en Asie, en Amérique du Nord et dans les salles et les festivals importants d’Australie.

En 2002, elle fonde Lucy Guerin Inc. à Melbourne. Parmi ses œuvres récentes, notons la drôlissime Untrained (2009), Human Interest Story (2010), sur l’influence du flux perpétuel d’informations dans nos vies, Conversation Piece (2012), où elle mêle des acteurs à ses danseurs, et Weather, dans laquelle elle opère un retour vers le mouvement pur. Les compagnies Chunky Move (Australie), Dance Works Rotterdam (Pays-Bas) et Ricochet (Royaume-Uni) et le White Oak Dance Project de Mikhail Baryshnikov (États-Unis), entre autres, lui ont commandé des œuvres et le Ballet de l’Opéra de Lyon l’a invitée à créer  sa nouvelle pièce en 2013. Au cours de sa carrière, elle a reçu de nombreux prix, dont le Sidney Myer pour les arts de la scène, un Bessie (New York), plusieurs Green Room, un Helpmann et un Australian Dance Award.

Liste des spectacles