• Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg

    Swan Lake

    (Lac des cygnes)Dada Masilo
    14. 15. 16 jan 2016
  • Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg

    Swan Lake

    (Lac des cygnes)Dada Masilo
    14. 15. 16 jan 2016
  • Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg

    Swan Lake

    (Lac des cygnes)Dada Masilo
    14. 15. 16 jan 2016
  • Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg

    Swan Lake

    (Lac des cygnes)Dada Masilo
    14. 15. 16 jan 2016

Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg (Dada Masilo) - Swan Lake

  • Afrique du Sud
  • Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg

    Swan Lake

    (Lac des cygnes) Dada Masilo
20 h Durée – 1 H 10 Salle – Salle Wilfrid-Pelletier
14 Janvier 2016 - 20 H
15 Janvier 2016 - 20 H
16 Janvier 2016 - 20 H

Billets à partir de 34.00 $

Rencontre post-spectacle avec les artistes

    Vendredi 15 janvier 2016

Programme de soirée
Communiqué de presse
Dossier de presse
* NOTE SUR LES PRIX

La turbulente Sud-Africaine Dada Masilo livre une version décapante du Lac des cygnes avec un prince gay, des tutus pour tout le monde, un humour ravageur et des émotions fortes. Une fusion détonante des danses classique et africaine à découvrir de toute urgence.

Dada Masilo - Dance Factory Johannesburg - Swan Lake

Swan Lake

Émotions fortes et humour ravageur

Réputée pour ses relectures galvanisantes de grands classiques du ballet, la jeune Sud-Africaine Dada Masilo fait une entrée fracassante au Canada avec 13 danseurs électrisants et une adaptation décapante du Lac des cygnes. Fusionnant danses classique et africaine, elle incarne avec fougue la belle Odette qui, victime d’un sort, se transforme en cygne blanc à chaque lever du jour. Mais dans sa version, ce n’est pas d’elle ni de son sosie que le prince Siegfried tombe amoureux. Il succombe, au grand regret de ses parents, aux charmes d’un cygne noir tout ce qu’il y a de plus mâle. Cela lui sera fatal. Homophobie, mariages forcés, séquelles de l’apartheid et ravages du sida sont évoqués avec humour, sensibilité et lumineuse intelligence dans cette œuvre d’une vigueur et d’une beauté stupéfiantes.

Des pointes aux pieds nus

Créé en 1877 au Théâtre Bolchoï de Moscou sur la musique de Tchaïkovski, Le Lac des cygnes est l’un des ballets qui a inspiré le plus grand nombre de versions. Dada Masilo en fait une fixation depuis l’âge de 11 ans. En 2010, après s’être attaquée à Roméo et Juliette, puis à Carmen, elle parfait sa fusion des styles classique et africain dans l’histoire révisée de Siegfried, Odette et Odile. Entre arabesques, pieds nus frappant le sol, claquements de mains, hanches ondoyantes et voix qui viennent rythmer la danse, elle met au jour la métaphore de l’homosexualité de Tchaïkovski qui se cachait derrière l’amour impossible dans le livret original et introduit le thème du sida à la toute fin de l’œuvre. Elle confronte ainsi deux grands tabous de son pays natal. Elle questionne également l’héritage du régime de l’apartheid en métissant la partition originale de sonorités plus contemporaines et en détournant les codes du ballet avec des tutus pour tout le monde, des torses nus en sueur et un danseur baraqué à la place de la ballerine gracile.


Notes biographiques

Dada Masilo a grandi dans le quartier pauvre de Soweto, où elle est née en 1985. Formée aux danses classique et contemporaine en Afrique du Sud, elle a passé deux ans à Bruxelles pour étudier à PARTS, fameuse école de la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker. Métissant ces acquis à la danse africaine, elle affirme une signature unique et subjugue les spectateurs avec ses relectures de grands classiques de l’histoire de la danse occidentale. En 2008, elle fonde sa compagnie, devient rapidement une célébrité dans son pays et séduit aussi vite les scènes internationales. Elle compte déjà une dizaine d’œuvres et deux prix à son actif.

 

 

Crédits

Chorégraphie Dada Masilo. Compagnie The Dance Factory. Musiques Tchaïkovsky, Steve Reich, René Avenant, Camille Saint-Saëns, Arvo Pärt. Création lumières Suzette Le Sueur. Costumes conçus par Dada Masilo et Suzette Le Sueur. Réalisation des costumes Ann et Kirsten Bailes. Réalisation des chapeaux Karabo Legoabe. Régisseur François Saint-Cyr. Direction technique Interarts Lausanne Emmanuel Journoud. Production The Dance Factory, Suzette Le Sueur et Interarts Lausanne, Chantal et Jean-Luc Larguier. Diffusion Scènes de la Terre, Martine Dionisio.

Première au National Arts Festival, Grahamstown, Afrique du Sud, 2 juillet 2010.

Spectacles à venir

María Pagés Compañía

María Pagés

29. 30 sep, 1 oct 2016

AbonnementsBillets

ARIAS Company

Bryan Arias

11. 12. 13. 14. 15 oct 2016

AbonnementsBillets

Nederlands Dans Theater

Sol León + Paul Lightfoot + Crystal Pite

1. 2. 3. 4. 5 nov 2016

AbonnementsBillets

message goes here

close