Dada Masilo / Dance Factory Johannesburg

The Dance Factory Johannesburg est le seul lieu en Afrique du Sud dédié à la danse. Fondée en 1992 par Suzette Le Sueur, la compagnie cherchait à créer un espace accessible pour les gens des ghettos et des banlieues en créant une école de danse à New Town, le quartier culturel de Johannesburg. Misant sur la formation de jeunes et talentueux danseurs, The Dance Factory Johannesburg les guide vers une carrière professionnelle. Entre 1993 et 2001, The Dance Factory a coordonné 9 festivals de danse annuels pour Arts Alive, un projet de la ville de Johannesburg. Ces festivals ont été une plateforme pour un large éventail de danses : des invités de renommée internationale tels que Donald Burd/The Group (New York), Rosas (Bruxelles), Scapino Ballet (Rotterdam), des compagnies de danse professionnelles d’Afrique du Sud, des programmes d’études supérieures de danse, des groupes communautaires de danse, des groupes de jeunes – pratiquant toute une panoplie de danses, du ballet traditionnel au gumboot, en passant par le théâtre physique et le pantsula. Les festivals ont également offert une formation aux jeunes candidats, dont beaucoup sont aujourd’hui des piliers dans la profession. La participation des groupes de jeunes issus des différentes communes (sélectionnés sur audition), a apporté de nombreux talents à The Dance Factory, parmi lesquels, Dada Masilo. La compagnie a mis en place un programme de formation professionnelle, financé pendant plus de 10 ans par The Royal Netherlands Embassy. Cela a permis aux apprentis danseurs de travailler avec les meilleurs chorégraphes émergents d’Afrique du Sud. Depuis 2008, la compagnie mise sur la présentation du travail de Dada Masilo, alors devenue une jeune chorégraphe et artiste en résidence à la compagnie. Devenu rapidement populaire, le travail de Dada Masilo est maintenant reconnu internationalement.

 

 

 


Origine 
Johannesbourg