Clara Furey \ artiste associée Par B.L.eux

Clara Furey

Formée en musique au Conservatoire de Paris et en danse à l’École de danse contemporaine de Montréal, Clara Furey s’intéresse en premier lieu au mélange des formes, des langages et des codes qui composent une oeuvre vivante. Elle débute sa pratique artistique par le chant et la composition musicale, pour la poursuivre ensuite avec la danse, le jeu et des interprétations au cinéma notamment dans The Forbidden Room de Guy Maddin.

Interprète pour de nombreux chorégraphes, dont Georges Stamos et Benoît Lachambre, qui aura un impact important sur sa démarche artistique, Clara Furey décide de se consacrer à la création chorégraphique et à l’art performatif en 2003, considérant la danse dans tout mouvement, toute respiration, tout travail ou action du corps. L’influence majeure de Benoît Lachambre sur son travail de performeuse lui permet de questionner son rapport au public, de « briser le 4e mur », de voir la performance ou le spectacle dans un espace de 360 degrés et non uniquement frontalement.

En 2005, Clara Furey aborde la création chorégraphique en développant des projets au croisement de la danse, de la performance et de la musique. Hello… How Are You?, spectacle hybride entre danse et théâtre cocréé en 2011 avec l’actrice Céline Bonnier marque ses débuts en tant que chorégraphe. Duo choc abordant les états de crise existentielle ou relationnelle qui ponctuent les existences, cette pièce s’inspire des Hello Poems de Richard Loranger, petit livre qui propose à chaque page des réponses à la même question : Hello how are you? En adaptant sur scène un dispositif chorégraphique et gestuel exprimant la pluralité des réponses et des états possibles face à cette interrogation anodine, les deux chorégraphes proposent un dialogue autour d’états émotionnels universels. En résulte un effet de spirale répétitive, cette même spirale ressentie quand dans nos têtes reviennent en boucle les mêmes mots, les mêmes choses, indiquant un état de crise ou de panique profond.

Poursuivant sa recherche sur les états de crise à travers la pièce Ciguë, cocréée en 2014 avec le chorégraphe français Eric Arnal Burtshy et présentée en première au festival Artdanthé (Théâtre de Vanves, Paris), la jeune chorégraphe continue de mettre au centre de sa pratique les tensions habitant les êtres.

Ses préoccupations artistiques s’affinent dans un questionnement profond des notions d’ « être sauvage » et d’« être social ». Explorant la dualité entre solitude et appartenance à la meute Clara Furey chorégraphie et interprète un être vivant primaire, inépuisable, sauvage, dont l’instinct de survie est en permanence actif dans cette pièce organisée autour du concept d’errance. À nouveau, Ciguë remet en question la place du public. Rejetant un placement frontal du public, Clara Furey l’intègre en positionnant ses spectateurs à la même hauteur qu’elle, sur le sol ce qui lui permet de performer et d’errer parmi eux et ainsi de ramener la performance chorégraphique dans une proximité sensible et perceptible.

Untied Tales représente une étape importante dans le parcours artistique de Clara Furey, puisqu’elle combine l’aboutissement des réflexions développées par l’artiste, tant bien en danse qu’en musique qu’en art performatif. Continuant de creuser dans les zones les plus obscures de l’être et toujours en abordant le thème de la rencontre de l’Autre, Clara et Peter livrent un conte de fée obscur et grave qui conjugue à merveille deux approches et deux sensibilités artistiques différentes autour d’une recherche physique et gestuelle d’une extrême précision.

En 2016 Clara Furey s’oriente vers la direction artistique et la création chorégraphique de groupe avec le projet Cosmic Love. Destiné à cinq danseurs, cette pièce ancre les problématiques artistiques chères à la performeuse, la noirceur, la poétisation des états de crises, la transdisciplinarité et la complexité universelle de l’âme humaine.

Liste des spectacles