Alexandre Hamel, Pascale Jodoin, Samory Ba, Jasmin Boivin, Taylor Dilley

Le Patin LIbre

Alexandre Hamel (banlieue de Montréal) 

Ses débuts précoces en tant qu’enfant prodige du patinage dit “artistique” ont donné de grands rêves olympiques à sa Maman... Après quelques succès compétitifs sur le circuit national et international, il a abandonné les compétitions pour se joindre à Disney On Ice. Après trop de spectacles dans la peau de Pinocchio, il a aussi abandonné le grand cirque du patinage pour revenir au bercail et y devenir l’ennemi public du patinage canadien. Oser lancer sa propre compagnie ! Avec ce style... 10 ans plus tard, Madame Hamel a encore de la peine à s’en remettre.

Pascale Jodoin (Montréal) 

Depuis ses débuts sur glace, elle savait qu’elle n’y était pas pour les médailles et les paillettes, comme les autres petites filles. Elle y était pour le programme scolaire réservé aux athlètes prometteurs et ses heures de cours diminuées. En plus, elle faisait aussi la patinoire buissonnière. C’est ainsi qu’elle a maîtrisé le patinage tout en faisant une rare échappée du formatage “princesse sur glace”. Elle a aussi dirigé sa propre petite compagnie de joaillerie pendant quelques années et est une gestionnaire férue.

Samory Ba (Paris)

Dans sa jeunesse, il a été un patineur primé et un enfant vedette de téléséries françaises. Alors qu’il levait docilement la patte sur des petites patinoires sur des bateaux de croisière américains, il a vu Le Patin Libre sur YouTube. Il a quitté son très lucratif emploi, reconnu comme la retraite dorée des patineurs, a acheté un billet d’avion pour Montréal, et est devenu une inspiration et un leader apprécié par le groupe.

Taylor Dilley (Côte-Ouest, Canada)

Il était l’un de ces danseurs sur glace professionnel rémunérés à l’heure par de riches patineuses en manque de partenaires masculins. Étrangement, il a aussi été champion mondial junior de kung-fu (2 fois). Il a un jour entendu des rumeurs à propos de patineurs québécois qui faisaient un doigt d’honneur au patinage traditionnel. Il a pris son billet d’avion et a trouvé merveilleusement sa place au sein du groupe.

Jasmin Boivin (Montreal)

Virtuose de violoncelle et DJ de la scène électronique underground de Montréal, il est le seul membre du groupe à ne pas avoir été formé dans le monde du patinage traditionnel. Alors qu’il était en résidence de création avec le collectif pour composer la trame sonore d’un spectacle, il a développé son style unique de patinage en observant ses collègues et empruntant quelques gestes à des adolescents Français faisant germer une future danse urbaine sur glace, en ce moment même.

David Babin (Gaspésie)

Poète primé et chanteur rock à ses heures, David est aussi ingénieur sonore et directeur technique. Il s’est joint au Patin Libre et à sa vie de tournée en 2014. Pendant Vertical Influences, il fait un travail technique normalement confié à une équipe de 3 personnes.

Liste des spectacles